Interview Eilanaa - Mes Nouvelles Erotiques

Bonjour Eilana et merci de ton temps pour ce petit interview de MesNouvellesErotiques.fr pour toi.

Dis-nous une expression qui te correspond bien.

Eilanaa est un pseudonyme mais pas un personnage. Je suis donc Eilanaa dès que je touche à mon téléphone et mes réseaux sociaux. Je suis le genre de femmes à vouloir faire rire en permanence, le ridicule ne tue pas j’en suis bien la preuve vivante. Une deuxième star m’accompagne dans mon quotidien, mon chat Chaussette attendu à chaque live et acclamé lorsqu’il décide de montrer sa frimousse. Je suis courte sur patte avec 1m63, un rire très fort, des expressions du visage très suspectes lors d’un orgasme. Je ne me prends pas au sérieux.

Comment en tu arrivée à être cameuse ?

Il y a 2 ans je suis partie en saison dans la vallée de Chamonix. Saison d’hiver avec une période de 2 mois de 7/7 des horaires en décalé et surtout aucune envie de faire 20 min de voiture par tempête de neige pour faire des rencontres dans un bar. Au bout de 1 mois, une amie m’a parlé d’un site où je pouvais allier plaisir charnel, détente, discussion et argent. En soit l’argent ne m’intéressait pas sur le moment. Ce que je voulais, c’était une bonne raison de m’amuser avec mon corps virtuellement vu que je n’avais pas d’interactions sociales. 

Quelle est le quotidien de tes journées ?

Mon activité de Camgirl n’est pas mon activité principale. Je suis serveuse dans un bar dans la vie de tout les jours.

Donc les matins, c’est filmer un Snapsex avec un grand café, servir du café à des clients aigris, chiants, ou sympa tout dépend de qui va passer la porte. Et le soir je me consacre à Eilanaa avec les show free et les show privés, les commandes personnalisées. J’essaie de dégager une soirée pour ma famille et une soirée pour moi Netflix, plaide et Chausette.

Quelle est la fréquence des cam ?

Cela va dépendre de mon humeur, et de mon moral. Les show free sont en général 2 par semaine et les soirées privées 2 fois par semaines aussi. Il y a des semaines où je vais disparaître car je n’ai pas le sourire ou le cœur pour partager avec ma communauté. Et d’autres où je serais accessible 5 jours sur 7.

Qu’est-ce que tu adores dans le fait de faire de cams ?

Être moi-même sans filtre. Trouver un réconfort, un soutien de ma communauté. Et surtout rire lors de mes lives et faire rire ceux qui me regardent. 

Interview Eilanaa

Raconte-nous une anecdote coquine et drôle.

Oulalala. J’en ai beaucoup trop qui me viennent en tête. Une en live, soirée spéciale squat vu contre plongée. Nue, habillée d’un simple plug en verre entre les fesses. Après une longue série de squats, le plug a décidé de sortir tout seul sans mon autorisation en plein squat, avec la webcam en plein zoom sur mes fesses. Toute ma room a rigolé sur le moment. J’étais tellement gênée, rouge écrevisse, morte de rire sur mon canapé. On m’en parle encore. 

Et hors Cam, la surprise du vigile du centre commercial quand j’ai du vider le contenue de mon sac à main avec le lush à l’intérieur.

Raconte nous ton premier cam, comment c’était ?

Un mélange de stress, d’excitation, de peur. J’ai changé 3 fois de sous-vêtements, je savais pas si je devais parler, me taire, être debout ou couchée, assise. C’était angoissant, j’avais peur de déplaire, de mal faire. Et puis une fois la webcam lancée, tout s’est envolé.

Le fait de faire des cams, change quelque chose dans ta vie perso ?

Je me trouve belle, j’accepte mon corps chose que je ne faisais pas avant. Je suis devenu incollable sur certains sujets de conversation qui ne m’intéressaient pas avant. Ça a changé la vision de ma vie personnelle, mon caractère. J’ai appris à me connaitre. J’ai eu mon premier orgasme à 26 ans grâce à la cam, aujourd’hui je sais ce que je veux dans ma vie privée et ce que je ne veux pas.

#Interview de @Eilanaa_

On te reconnaît dans la rue ? Si oui, on te dit quoi ?

Si j’ai bien une peur, c’est celle-la. Ça m’est arrivée une fois. Je suis restée la bouche ouverte à prendre la monnaie à mon carrefour city. Le caissier venait de me demander si mes cookies étaient bons. Deux jours avant j’allais acheter de quoi faire des cookies pour un show cuisine.

Quels sont tes convictions tes combats ?

Comme n’importent quelles femmes ” Mon corps mon choix. ” J’aimerais entendre moins de jugement sur ce qu’une femme peut faire à son corps. Comme une chirurgie plastique si elle ne se sent pas bien dans son corps, elle ne devrait pas avoir le jugement et l’avis de 15 personnes derrière ” Tu es très bien. ” ” C’est stupide de faire ça nous on t’aime comme tu es…”  

Je ne suis pas une activiste féministe, je me réjouis de voir qu’aujourd’hui l’appareil génital féminin est enfin représenté complètement dans les manuels scolaires. J’aimerais qu’on explique aux adolescentes : il n’y a pas que les garçons qui peuvent se masturber. Que ” Non ” ce n’est pas un ” Oui ” après que le jeune homme est insisté lourdement durant 5 minutes.

Une dernière particularité te concernant ?

J’aime le vin rouge, le chocolat, la bière et mon jouet Lelo mais pas les quatre en même temps.

Mon twitter : Eilanaa_

Mon Spap : Eilana01 

Inscrivez vous pour recevoir mon livre érotique gratuitement.

Comments are closed.