Interview Flora Milano - Mes Nouvelles Erotiques

Interview Flora Milano :

Bonjour Flora et merci de ton temps pour ce petit interview de MesNouvellesErotiques.fr pour toi.

Alors, raconte moi ton parcours, d’où viens tu où habites tu (le département ou région si tu veux pas trop dire) qu’as tu fait avant de devenir Actrice pour films pour adultes ?

J’étais dans le médical.

Dis-nous une expression qui te correspond bien.

Quand tu fais quelque chose ; fais le a fond

Quelles activités tu fais alors ?

Je suis actrice X ; cam girl; danseuse et modèle photo .

Qu’est ce que ça te procure d’être modèle ? Qu’est ce que ça t’apporte humainement parlant ?

Ça me fait rencontrer des gens que je n’aurais jamais eu l’occasion de rencontrer avant. C’est un challenge pour ma timidité (si si). C’est aussi un challenge dans l’acceptation de soi; de sa sexualité et de son corps. 

Comment en es-tu arrivée à être cameuse ?

Sur l’idée d’un producteur de X et quand j’ai regardé comment les copines actrices occupent leur temps en dehors des tournages.

Quelle est le quotidien de tes journées ?

Gestion des réseaux sociaux (des centaines de messages privés aussi) (ça prend un temps monstre). Chercher de nouvelles idées pour mon contenu. Tourner du nouveau contenu. Faire le montage du contenu. Préparer les salons de l’érotisme (costumes bande son chorégraphie). Essayer de décrocher de nouveaux contrats. Faire des shootings photos. Beaucoup de choses….

Quelle est la fréquence de tes cams ?

Quasiment tous les soirs en semaine sauf le samedi. Parfois j’ajoute en journée quand je peux et quand on me demande.

Qu’est-ce que tu adores dans le fait de faire de cams ?

Faire rêver les mecs. Qu’ils soient a fond sur ce moment; qu’ils en profitent. Que ça les sorte de leur quotidien.

Raconte-nous une anecdote coquine et drôle.

Pour mon calendrier de l’avent je faisais une vidéo quasiment par jour. Je me souviens d’une exhib en ville où sous ma robe j’avais planqué des guirlandes de Noël pour montrer que moi aussi comme les rues je me décore. Ça grattait horriblement donc je marchais… comme si j avais une bestiole dans la culotte. On a bien rigolé avec mon cameraman!

Quel sport tu fais ?

De la danse et de la rando.

Raconte nous ton premier shooting/cam, Et comment c’était ?

Première cam… très timide. J’avais mis une robe, fait un style de pin up très sage ; j’avais essayé de me blinder a l’avance en me disant. Si personne ne participe ; c’est pas grave, faudra retenter… ne te focalise pas sur les critiques sur ton physique des gens… et en fait rien de tout ça. Il m’a fallu une bonne heure après pour réaliser que les gens avaient vraiment bien participé et avaient été super gentils avec moi.

Le fait de faire des cams, change quelque chose dans ta vie perso ?

Les cams non. Le porno oui. Il fait fuir ceux qui ne te connaissent pas assez pour savoir que le reste du temps tu es une fille normale avec des objectifs normaux.

On te reconnaît dans la rue ? Si oui, on te dit quoi ?

On me reconnaît sans doute mais on ne m’aborde pas sauf en salon de l’érotisme. Je croise souvent des regards genre “je sais que je l’ai déjà vue mais ou?” Mais je n’ai pas l’occasion de leur dire “attends ça va te revenir” et de les voir rougir jusqu’aux oreilles !

Quels sont tes convictions tes combats ?

Je ne suis pas féministe extrémiste, ni activiste mais j’aime l’idée que la femme puisse assumer sa vie et sa sexualité comme elle l’entend. Qu’elle puisse elle même décider de quelle tournure va prendre sa vie sans être influencée par des magazines, des gens ou leur famille. 

Une dernière particularité te concernant ?

J’aime être inclassable décalée et franche. J’aime quand le cul est drôle. 

Mon twitter :

@flora_milano

Mon Spap :

@flora.milano

Interview Flora Milano

Comments are closed.