Rendez-Vous avec une belle inconnue - Mes Nouvelles Erotiques

Vingt heures, j’arrive chez Alex. On s’est jamais vu. On a un peu discuté via Facebook, mais jamais vu.

Je toque et j’ouvre comme elle m’avait demandé. Quelques lumières tamisées éclairent le couloir.

-Alex ? Tu es là ?

J’aperçois après coup, quelques bougies qui me dessinent un chemin en direction du salon.

Une odeur caresse mes narines. Il s’agit de vanille. C’est parfait avec l’ambiance dans la pièce.

Une chaise est au milieu de la pièce avec une enveloppe dessus. Je jette ma veste sur le canapé. Je m’approche de la chaise, prends enveloppe, et l’ouvre :

“Assis toi, et réponds à haute voix.”

“Si on me laisse, je ravage et si on me donne à boire je meurs. Qui suis-je ?”

-Attends, quoi?

Je relis. Je réfléchis à haute voix.

-Quand on me donne à boire je meurs… de l’eau…., je meurs… Le Feu !

J’entends une voix robotisée du salon :

-En effet, c’est ça !

-Ah, qu’est ce que j’ai gagné ?

J’attends sagement la réponse, comme un élève excité.

-Bande toi les yeux, reprend la voix. Regarde sous la chaise.

En effet, j’avais pas vu, il y a un masque comme ce qu’offrent les compagnies aériennes lors de longs courriers pour dormir paisiblement.

Je me le mets sur la tête. Je vois rien. Le noir complet.

J’entends quelques pas de talons s’approcher de moi.

Les pas s’arrêtent derrière moi. Je sens une main parcourir mon corps, déboutonner un à un mes boutons de la chemise.

Je sens comme une odeur fruitée. Je renifle encore. Pêche.

Ma chemise s’ouvre, les douces mains d’Alex parcourent mon torse, ma poitrine. Ses mains sont tellement douces, qu’elles me procurent quelques frissons dans le dos. Je commence à bander légèrement suite aux caresses.

J’essaye de caresser à tâtons Alex, mais elle me prend les mains. Elle enlève ma chemise et attache mes mains aux accoudoirs de ma chaise.

J’entends Alex poser une boite assez lourde. Ça m’excite encore plus et m’effraye en même temps. Inutile de tricher en regardant dans les angles, je ne vois strictement rien. Je fais donc appel à tous les autres sens.

Je me relâche entièrement, avec un soupir d’extase. Je sens un souffle sur ma nuque.

Les mains d’Alex survolent mon pantalon, frôlant mon sexe. Le bouton de mon jean se défait avec l’aide d’Alex. La fermeture éclair suit. Je décolle mes fesses du siège pour l’aider à enlever mon Jean. Alex enlève mes chaussettes. J’imagine qu’elle est à genoux, tout près de mon sexe, ce qui me fait bander plus fort.

Elle remonte tout doucement de mes orteils, à mes pieds, mon entrejambe. J’ose même pas imaginer la bosse que je dois avoir, presque nu, attaché, au milieu du salon.

Je sens qu’elle est face à moi, à genoux. Je sens son souffle qui caressent mes tétons. Elle parcourent mon torse imberbe avec ses mains, me donnant presque des chatouilles. Je suis super excité.

Mon sexe n’arrête pas de bander à tel point qu’il se sent à l’étroit dans mon boxer.

Une main s’y plonge. Elle caresse mes testicules, me faisant encore plus bander. Je ferme les yeux. Je suis en extase ! Elle fait sortir ma verge du boxer. Délivrance !

Elle m’embrasse à pleine bouche, pendant qu’elle passe ses ongles sur mon sexe. Ça m’excite tellement !

Ses lèvres sont douces. Nos langues se mélangent.

Toujours le noir, J’essaye de me libérer mes mains. En vain. Alors je respire et je savoure le moment présent.

Alex prend mon sexe en main, et commence à me branler tout doucement. Je veux toucher son corps, lui faire du bien, mais c’est impossible.

Je ressens de l’air frais sur ma verge, jusqu’à ce qu’Alex l’avale. J’en rêvais depuis le temps que j’avais les yeux bandés.

Mon sexe dans sa bouche, je ferme les yeux de bonheur. Le kiffe total ! Elle me lèche le gland, les testicules, et me suce délicatement. Je soupire de plaisir. Je l’imagine à genoux, la tête au dessus de mon sexe, me faisant une fellation comme on en rêvait !

Alex continue le geste de va et vient d’une main, pendant que j’entends la boite en métal fouillée. Une fois Alex à nouveau concentrée sur moi, je sens quelque chose de frais qui passe sous mes testicules, qui se rapproche de mon anus.

Je pousse un petit cri, de surprise. C’est très froid, mais pas désagréable. Je me demande bien de quoi il s’agit. Je n’arrive pas à savoir ce que c’est.

Je sens l’objet entre mon anus, et mes testicules. J’entends un petit rire d’Alex. Sans qu’elle me dise quoi que ce soit, elle appuie sur un bouton de l’objet qui se met à vibrer.

Je sursaute, je m’attendais pas à ça. Une fois mes esprits repris, je laisse la chose qui vibre sur mes testicules. Ça me fait bander fort…. Très fort.

-Ouvre plus les jambes et rapproche toi de moi, me dit Alex.

Je m’exécute. J’avance sur la chaise, peu, car mes mains restent accrochées aux accoudoirs. Je suis un peu couché sur la chaise, laissant mon sexe pointer vers le plafond.

L’objet est en contact permanent avec mon anus. Et quand ça vibre à ce moment, c’est un plaisir dont j’ai pas de mot pour expliquer.

Alex se remet sur moi pour me sucer. Avec le vibro qui titille sur mon anus, et Alex qui me suce, je suis crispé de plaisir sur ma chaise. Je ne peux pas bouger, pas parler. Je vis l’instant, du pur bonheur.

Alex s’écarte quelques secondes. Je l’entends encore trifouiller la boite.

Je la laisse faire. J’écarte plus mes fesses, lorsque je sens son doigt rentrer en moi délicatement. Son doigt est glacé. Sûrement avec un peu d’aide de lubrifiant. Ça rentre assez facilement.

Je laisse tomber ma tête de plaisir, un gigantesque frisson me parcourt le corps. Son doigt en moi avec des va et viens, me fait bander comme un taureau. Elle m’embrasse tendrement en me disant qu’elle prend beaucoup de plaisir en découvrant de nouveaux horizons sexuels.

Tandis que son doigt fait des va et vient, qu’Alex me suce lentement. Ma main droite se libère. Je sais pas si c’est fait exprès.

Je tâte le corps d’Alex pour savoir ou elle est. Ses épaules, son buste. Sa peau est toute douce. Mes doigts courent sur son corps. Je continue de jouer le jeu en restant les yeux bandés.

Je descends ma main, ses hanches, ses jambes, son vagin. Son vagin est tellement mouillé. Elle a sûrement pris du plaisir à m’en donner autant.

J’introduis deux doigts dans son vagin. Elle soupir de plaisir et se tortille debout. Elle se jette sur mon sexe pour me rendre le plaisir. J’en profite avec ma main libre de lever le foulard. Je la vois pencher se délecter de mon sexe en érection. Alex est déjà toute nue.

Je vois un plug par terre et je me rends compte que c’était non pas un doigt mais un plug en moi. Alex le reprends, mets un peu de lubrifiant et le rentre en moi.

Elle fait des va et viens bien profond en moi. Je hurle de plaisir. Je lève plus haut les jambes et je me couche sur la chaise. La vitesse des va et viens est beaucoup plus rapide. L’orgasme est tout proche. Je sens que je vais éjaculer, sans même me branler. J’éjacule quelques gouttelettes sans même toucher ma verge. Mais je continue de bander. C’est une nouveauté pour moi. J’ai alors envie d’elle. Comme elle vient de me faire jouir.

Mon sexe humide de sperme, ça va sûrement faciliter la pénétration.

Elle s’empale sur moi à califourchon. Nous nous extasions de bonheur au même moment. Ses seins sont à ma hauteur et bougent au même rythme que mes coups de reins. Son vagin est mouillé, je sens des gouttes tomber sur mon pubis. Je trouve ça ultra excitant. Je sais que je vais pas tenir longtemps du au bonheur et plaisir engendré plus tôt.

Je souhaite changer de position. Je veux la mettre à genoux sur la chaise de façon qu’elle soit à quatre pattes.

Nous changeons de positions. J’ai une belle vue sur son anus, et je me dis que la prochaine fois, c’est moi qui m’occuperais de son anus.

J’enfourche mon sexe dans son vagin, doucement avec de petits va et viens. Elle s’agrippe à la chaise pour ne pas tomber.

Elle passe la main sur ses cheveux. Je comprends qu’elle veut que je les tire.

Je prends une poignée de cheveux que je tire assez fort. Elle pousse un cri lourd de plaisir.

Sa jambe tremble, je la retiens pour ne pas qu’elle se fasse mal. Je lui griffe un peu le dos doucement, et elle me crie ‘encore’ !

Je réitère les griffures mais avec un peu pus de force. Elle se penche de plus en plus pour m’offrir son dos. J’aime la façon dont elle se soumet. Je continue mes va et viens de plus en plus profond, mais doux.

J’agrippe ses fesses, pour pouvoir exécuter mes coups de reins plus fort, et plus vite. Elle se cambre et pousse quelques cris succins. Je diminue le tempo. Elle passe encore ses mains dans ses cheveux. Je m’empresse de lui tirer. Je peux pas m’empêcher de la fesser. C’est arrivé automatiquement. Elle semble prendre du plaisir.

J’ai très chaud et mon sexe commence à me faire mal. Sûrement une crampe.

Je m’apprête à aller sur le canapé mais Alex se met a genoux face à moi, m’écartant bien les jambes. Elle se positionne en face, mettant plusieurs coussins sur moi pour que j’ai l’anus disponible. Elle commence à me sucer en introduisant à nouveau le plug en moi. Je ferme les yeux et je savoure ce moment.

La bouche d’Alex en me suçant me donne terriblement envie de jouir. Et je sens le sex toy en moi, c’est….

Mes testicules se contractent.

-Je vais jouir Alex ! Pensant que ça allait la faire partir.

Je déverse mon liquide d’Amour dans la bouche d’Alex. Je jouis, je hurle, je serre les poings. Je reste bouche bée de ce moment sexuel. Je m’en rappellerai pendant un grand moment de ma vie.

Comments are closed.